Croissants maison ? Si, tu peux !

Des croissants, Doré, floconneux, beurré, délicieux. Mais ce n’est pas quelque chose que tu fais à la maison, n’est-ce pas ? En fait, vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’il existe une version assez simple que vous pouvez faire – même vos enfants peuvent s’impliquer ! Pendant des années, je n’ai jamais imaginé faire mes propres croissants à la maison parce que typiquement, les croissants sont faits avec une pâte laminée, où des couches de beurre sont roulées et pliées dans les couches de pâte. C’est une technique complexe qui prend la majeure partie d’une journée à faire correctement (je l’ai fait une fois, dans une cuisine professionnelle et je peux vous assurer que ce n’est pas quelque chose que j’essaierais à ma maison dans ma petite cuisine). Il y a quelques années, je suis tombé sur quelques versions « rapides » de croissants et j’étais intrigué. Sachant que c’était quelque chose qui plairait certainement à mes élèves, j’ai commencé à chercher une recette adaptée aux enfants….

La recette que j’ai finalement choisie (après BEAUCOUP – délicieux – expérimental !) emprunte une technique à la grande Julia Child, qui l’a empruntée à Beatrice Ojakangas (auteur du Grand Livre Scandinave de la Cuisine) pour l’inclure dans Baking with Julia. Il produit un croissant duveteux, plutôt que super floconneux. C’est certainement une recette plus « avancée », non pas parce que c’est difficile, mais parce qu’elle demande un peu de planification et un peu de précision dans le roulage et le pliage. La bonne nouvelle, c’est que même s’ils sortent un peu bizarres, ils auront quand même un goût de beurre et de délicieux ! Et hé, l’entraînement, c’est parfait !

Mettez vos enfants dans la cuisine et faites de cette recette un projet de fin de semaine – ou de vacances – en utilisant l’horaire suggéré, et vous serez étonné de voir comment une poignée d’ingrédients se transforme en beurre et en flocons.

Un fait français amusant !
Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi, même si le mot « croissant » signifie « croissant », de nombreux croissants sont droits et non en forme de croissant ? En France, façonner un croissant droit plutôt qu’arrondi est une façon de montrer qu’il est fait de beurre pur (par opposition à la margarine ou à une autre graisse). Vous les verrez souvent vendus sous forme de croissants au beurre et de croissants ordinaires (ordinaires, c.-à-d. PAS de beurre, croissants).

Mardi Michels
Croissants rapides
Temps de préparation (voir le calendrier suggéré) :

  • Temps actif : 1 3/4 heures (en trois étapes)
  • Temps de réfrigération : 1 heure, plus 3 heures à la nuitée
  • C’est l’heure de l’épreuve : 3 heures
  • Cuisson au four : 20 à 25 minutes

Ingrédients

  • 1/2 tasse (125 ml) de lait 2 % (1/2 tasse)
  • 2 1/2 cuillères à café de levure sèche active
  • 225 g (11/2 tasses) de farine tout usage
  • 1/4 tasse (50 g) de sucre granulé
  • 1 tasse (226 g) de beurre salé froid ou de beurre à l’européenne, coupé en cubes bruts
  • Farine tout usage, pour rouler et façonner
  • 1 œuf, légèrement battu
  • 1 c. à soupe (35 %) de crème épaisse

Méthode – Jour 1

  1. Chauffer le lait entre 110˚F et 113˚F (environ 45˚C) dans une casserole moyenne à feu moyen (utiliser un thermomètre numérique pour mesurer la température). Si vous chauffez au four à micro-ondes, utilisez un bol allant au four à micro-ondes et commencez par 30 secondes à température élevée. Continuer à chauffer par incréments de 15 secondes et s’assurer de ne pas surchauffer.
  2. Verser le lait dans un grand bol à l’épreuve de la chaleur et saupoudrer de levure. Laisser reposer 10 minutes. Il sera légèrement mousseux sur le dessus après ce temps.
  3. Pendant ce temps, placez la farine, le sucre puis le beurre dans le bol d’un robot culinaire muni d’une lame métallique. Pouls huit à dix fois – vous devriez encore pouvoir voir de gros morceaux de beurre.
  4. Verser le mélange de farine et de beurre sur le lait chaud et incorporer les ingrédients secs dans le lait à l’aide d’une cuillère en bois. La pâte sera grumeleuse, hirsuteuse et assez sèche à ce stade.
  5. Utilisez vos mains pour former une boule de pâte. Il faudra peut-être y travailler un peu, mais continuez comme ça – ça va s’arranger ! Couvrez bien le bol d’une pellicule plastique et placez-le au réfrigérateur pendant au moins 1 heure (ne le laissez pas beaucoup plus longtemps, car il deviendra trop difficile à rouler).
  6. Retirer la pâte du réfrigérateur et fariner légèrement votre comptoir. Pétrir doucement la pâte refroidie jusqu’à ce que vous sentiez qu’elle s’adoucit. Utilisez vos mains pour former un rectangle grossier.
  7. Fariner légèrement un rouleau à pâtisserie et rouler la pâte jusqu’à obtenir un très grand rectangle (8 x 17 pouces/20 x 40 cm). Vous devriez pouvoir voir des morceaux de beurre dans la pâte. Si les bords du rectangle se fissurent un peu pendant que vous roulez, poussez-les simplement avec vos doigts et continuez à rouler jusqu’à ce que vous ayez la bonne taille de rectangle.
  8. Pliez le dessus de la pâte aux deux tiers environ, puis pliez le tiers inférieur vers le haut sur le premier pli. Vous pourriez avoir besoin d’un grattoir ou d’une spatule en plastique pour vous aider à ramasser la pâte si elle colle un peu.
  9. Tourner le bloc de pâte dans le sens des aiguilles d’une montre pour que la couture (côté ouvert) soit à droite. Ce roulage et ce pliage sont connus sous le nom de « virage ».
  10. Si la pâte ou la surface de travail est collante, farinez légèrement la surface, en enlevant l’excédent de farine du bout des doigts ou à l’aide d’un pinceau à pâtisserie, et farinez à nouveau légèrement le rouleau à pâtisserie. Répétez les étapes 7 à 9 sept fois pour un total de o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *